Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mai 2011 1 16 /05 /mai /2011 18:59

FCPE-82polit

Bonjour, Cela fait quelques temps que nous essayons de vous informer sur les carences croissantes que notre système éducatif connaît. Parlons du problème de non-remplacement des enseignants ;  quelques chiffres :

·       300 000 journées d’absences non remplacées pour les absences de longue durée (c’est-à-dire supérieures à 15 jours) dans le second degré, en France.

·       2 200 000 heures de cours non remplacées pour les absences de courte durée (moins de 15 jours) soit 4 500 ETP (Equivalent Temps Plein), dans le secondaire.

·       52 000 heures non assurées sur la Région Midi-Pyrénées sur les 2/3 de l’année, soit, en se projetant sur l’année, l’équivalent de plus de 140 enseignants. Le rectorat reconnaît 88 ETP, c’est-à-dire 50 000 heures sur 65 000 non remplacées pour les absences de courte durée. Et 15 ETP pour les absences dites de longue durée, soit un total de 103 ETP.

·       Dans le primaire, les 6 000 emplois de stagiaires ont compensé les suppressions de postes de remplaçants ce qui fait que la situation semble moins dramatique.

Cette situation est inacceptable ! L’an prochain la région Midi-Pyrénées perdra encore un peu plus de postes d’enseignants. Le phénomène des non-remplacements ne peut donc que s’empirer. Il s’empirera aussi pour le Tarn-et-Garonne. Il est évident que nous ne pouvons pas accepter le délai de carence de 15 jours pour assurer un remplacement. Le ministère reconnaît d’ailleurs la légitimité de cette exigence de la FCPE concernant la continuité du service public d’éducation pour tous les élèves (note de service du 17 octobre, sur le remplacement des enseignants du second degré, envoyée par le ministère aux recteurs).Pour la FCPE, il est urgent de rétablir les 3 000 postes de remplaçants dans le secondaire supprimés en 2009 car au-delà de la disposition organisationnelle mettant en place un pilotage national, académique et local des remplacements, le manque de moyens humains pour améliorer le système est évident. En même temps, la FCPE exige que les élèves bénéficient de l’ensemble des cours inscrits aux programmes nationaux d’enseignement, le remplacement ne doit pas se transformer en activités occupationnelles ; mais doit garder son caractère pédagogique ! Le nouveau site Ouyapacours de la FCPE permettra des analyses statistiques plus fines et précises au niveau national et départemental. Les responsables départementaux de la FCPE seront informés en temps réel des non remplacements dans tous les établissements. La FCPE n’est pas décidée à abandonner ce combat pour la continuité du service public d’éducation : tout enseignant absent doit être remplacé. L’état doit répondre à sa mission d’enseignement !

La date du 20 mai a été retenue par la Fédération Nationale pour organiser « la nuit des écoles » et manifester ainsi notre inquiétude par rapport à cette dégradation du système éducatif.

Signez la pétition (http://petition.fcpe.asso.fr/)!

Mobilisons-nous pour l'école, agissons pour nos enfants!

Beatriz MALLEVILLE présidente FCPE 82

Partager cet article

Repost 0
Published by FCPE Collège Manuel AZAÑA - dans Défendre l'école
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : FCPE AZAÑA
  • FCPE AZAÑA
  • : Blog d'information du conseil local des parents d'élèves FCPE du collège Manuel Azaña de Montauban
  • Contact

Recherche